À Pipriac, Territoire zéro chômeur veut s’agrandir

Les acteurs de TEZEA ont présenté leur projet de développement. L’objectif des employés est de voir grandir la structure.

Les acteurs de TEZEA, l’expérimentation territoire zéro chômeur, à Pipriac et à Saint-Ganton, ont présenté leur démarche et les projets de développement, mardi, à Redon.

Denis Prost, porteur du projet pour ATD-quart-monde ; Guillaume Bonneau, codirecteur TEZEA ; et des employés de la structure ont expliqué le fonctionnement et leur volonté de la voir grandir, pour permettre le recrutement de tous les chercheurs d’emploi de longue durée.

Développer l’expérimentation

Aujourd’hui, ce sont 62 personnes qui sont employées. « Il reste 40 personnes, dans l’attente, de pouvoir intégrer la structure TEZEA. Nous avons un devoir moral d’avancer pour le bien-être de tous », explique Denis Prost.

L’objectif de l’expérimentation est de faire en sorte que l’insertion se fasse par l’activité. C’est dans une démarche de droit à l’emploi. La volonté des employés TEZEA démontre qu’ils veulent réussir. C’est collectivement qu’ils gagneront le challenge.

« Avec TEZEA, je m’épanouis. Je peux faire des projets. J’exerce plusieurs métiers ou activités dans la semaine, mais c’est très motivant. Le regard des autres a changé », souligne Valérie Garcia, employée.

Réussir ce pari utopique

TEZEA propose des activités, des emplois dans des domaines qui ne sont pas concurrentiels. L’Entreprise à but d’emploi (EBE) a lancé un financement participatif pour mettre en place quatre nouvelles activités : créa-palettes, pour créer du mobilier avec des palettes en récupération ; la blanchisserie, avec les associations sportives et les chambres d’hôtes ; la conciergerie, qui répond aux recherches de renseignements, d’informations, de la part du public ou des entreprises ; et la légumerie qui permet l’utilisation, en circuit court, des légumes et des fruits.

« Nous avons des compétences croisées et nous transmettons ce que nous savons faire. C’est une chaîne de solidarité. C’est ensemble que nous gagnerons le pari fou : plus aucun chercheurs d’emploi de longue durée », rappelle Damien Breteaux, employé TEZEA.

Le financement participatif a atteint 35 000 €, l’objectif c’est 50 000 €.

Pour information ou don, contacter : par tél. 02 52 35 35 65 ; site : www.tezea.fr ; mail : soutenir@tezea.fr ou par courrier à TEZEA, 2, rue du Square, 35550 Pipriac.

 

Ouest-France le 25/01/2018

keyboard_arrow_up