Blog

Les défis humains de TEZEA

TEZEA
TEZEA
01 Juin 2017

L’expérimentation «Territoire zéro chômeur de longue durée» impose à TEZEA des contraintes qui rendent les défis nombreux. On l’a vu dans la dernière newsletter pour les activités qui doivent être complémentaires et non concurrentes de celles développées par les entreprises locales.
Mais les défis sont aussi et d’abord humains.

  • L’entreprise doit recruter sans sélection et donc réunir dans ses équipes des personnes aux capacités différentes qui doivent malgré tout travailler en bonne entente ;
  • elle doit trouver, pour chaque personne, des activités adaptées à ses compétences et à ses capacités. C’est une forte contrainte, d’autant qu’un tiers des salariés ont des handicaps ou des problèmes de santé qui limitent parfois beaucoup ce qu’ils peuvent faire ;
  • elle construit son organisation en s’appuyant au maximum sur les ex-chômeurs de longue durée recrutés, ce qui pose problème quand aucun d’entre eux n’a au départ les compétences requises pour certaines fonctions clés de l’entreprise ;
  • elle doit laisser partir ses salariés dès qu’ils ont une opportunité d’emploi à l’extérieur – même temporaire – ce qui peut être source de désorganisation ;
  • quelques salariés – pour diverses raisons – peinent à se remettre dans un rythme de travail ce qui crée des tensions dans les équipes ;
  • beaucoup de prestations réalisées sont courtes, voire très courtes, ce qui implique une gestion de planning complexe et demande beaucoup de souplesse et de capacité d’adaptation aux salariés ;
  • une part conséquente des salariés n’a pas le permis de conduire, ce qui demande de gérer leur transport sur les lieux de chantier.

Tous ces défis placent l’entreprise dans une situation inédite, difficile mais passionnante car c’est l’emploi pour tous qui est en jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *