• TEZEA est l’expérimentation Territoire zéro chômeur. L’objectif est de récolter 50 000 € : pour que les 50 chercheurs d’emploi, inscrits sur Saint-Ganton et Pipriac, soient embauchés. Près de Redon, TEZEA organise une réunion pour expliquer sa campagne de financement participatif. TEZEA est une entreprise à but d’emploi et elle s’inscrit dans le projet Territoire 0 chômeur sur Pipriac et Saint-Ganton. 50 personnes sont encore inscrites sur le territoire et TEZEA souhaite leur donner du travail. « Nous souhaitons que dans 50 jours, les 50 personnes inscrites dans ce dispositif soient salariées. Pour cela, nous avons besoin d’un soutien et recherchons 50 000 €. Nous avons la possibilité de développer nos activités et il faut des moyens », explique Damien Breteaux, salarié TEZEA. « Nous avons 50 envies d’aller

    Nov 30,
    - by TEZEA
  • Tous ceux – salariés, administrateurs, acteurs locaux, bénévoles – qui sont engagés dans et autour de l’entreprise peuvent être fiers du travail accompli :En 10 mois, TEZEA est passée de 0 à 50 salariés et aucun d’entre eux n’est inoccupé (certains sont même débordés !)Une impressionnante diversité d’activités a été mise en œuvre : nettoyage intérieur de voiture, portage de repas, commerce ambulant, collecte d’invendus alimentaires, accueil à la maison de santé, sécurité aux abords des écoles, petite maintenance en établissement scolaire, nettoyage de la signalisation, collecte des dépôts sauvages, désherbage manuel, réparation de palettes, créations en bois de palette, développement de la recyclerie, livraison de bois de chauffage, blanchisserie pour les chambres d’hôtes, etc. ;Les enquêtes de satisfaction montrent

    Oct 01,
    - by TEZEA
  • L’expérimentation «Territoire zéro chômeur de longue durée» impose à TEZEA des contraintes qui rendent les défis nombreux. On l’a vu dans la dernière newsletter pour les activités qui doivent être complémentaires et non concurrentes de celles développées par les entreprises locales.Mais les défis sont aussi et d’abord humains.L’entreprise doit recruter sans sélection et donc réunir dans ses équipes des personnes aux capacités différentes qui doivent malgré tout travailler en bonne entente ;elle doit trouver, pour chaque personne, des activités adaptées à ses compétences et à ses capacités. C’est une forte contrainte, d’autant qu’un tiers des salariés ont des handicaps ou des problèmes de santé qui limitent parfois beaucoup ce qu’ils peuvent faire ;elle construit son organisation en s’appuyant au maximum

    Jun 01,
    - by TEZEA